C’EST BEAUCOUP PLUS FACILE DE S’EN PRENDRE A CEUX QUI S’ASSUMENT ET NE SE CACHENT PAS…

Fdesouche : Notre liberté d’expression vient d’être bafouée une fois de plus !

souchr

Pardonnez-moi l’insolence qui consiste à rappeler les dispositions des articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, laquelle a valeur constitutionnelle, mais je ne vois pas en l’espèce de propos liminaires plus adaptés…

« Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

En France, une fois de plus, cette liberté fondamentale qu’est notre liberté d’expression, vient d’être couverte d’opprobre par les exécutants de certaines personnes zélées n’ayant d’autre but que de se faire bien voir des puissants.

C’est ainsi que Pierre Sautarel, co-animateur de la publication du site fdesouche.com, a eu la désagréable surprise de se faire traiter comme le dernier des voyous suite à une classique plainte en diffamation visant l’un de ses articles.

Sur le fond, il s’agit, aux dires de l’intéressé, d’un lien vers une publication que le nommé Pierre Bergé (actionnaire du Monde, Rue89, L’Obs) affirme relever de la diffamation, au sens de la Loi sur la Liberté de la presse du 29 juillet 1881 (art. 32 al 1), laquelle prévoit une peine d’amende pouvant aller jusqu’à 12.000 euros.

Lien vers l’article incriminé : http://www.fdesouche.com/532863-jack-lang-et-frederic-mitterrand-celebrent-pierre-berge-a-linstitut-du-monde-arabe

Sur la forme, Pierre Sautarel affirme avoir fait l’objet de mesures coercitives en date du 27/07/2015, notamment au travers d’un tweet dont voici la teneur « Je rentre de ma « convocation » Interrogatoire musclé porte fracturée, perquisition, saisie smartphone et matériel informatique ».

Je précise que de telles mesures coercitives ne sont possibles qu’en matière de flagrant délit et lorsque le délit est puni d’une peine d’emprisonnement, ce qui n’est pas le cas pour la diffamation commise envers un particulier.

Il convient donc de s’interroger quant à la signification de cet excès de zèle de la part de policiers qui, sans aucun doute, ont agi sur ordre, et quant à la nature politique de cette interpellation et de ces méthodes indignes d’un Etat de Droit, en particulier s’agissant d’un pays se revendiquant comme étant celui des Droits de l’Homme.

L’Association Nationale de Défense Egalitaire de la Liberté d’Expression (ANDELE), dont je suis le président, s’insurge du traitement réservé à Monsieur Pierre Sautarel, et dénonce avec force ces méthodes inacceptables, s’interrogeant par ailleurs sur la réalité des éléments constitutifs de l’infraction visée.

Nous n’en resterons pas là !

Source : Sébastien Jallamion/Riposte laïque

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, FAITS DIVERS, FRANCE, L'ABSURBE DEVIENT LA REGLE, LIBERTÉ EXPRESSION, LIBERTÉ INDIVIDUELLE, POLITIQUE, TRANSPARENCE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s