VOUS RÉCOLTEZ CE QUE VOUS AVEZ SEME #SOCIALISME #DOGMATISME #SECTARISME

SI VOUS AVIEZ PRÔNÉ LE  MULTICULTUREL, LE VIVRE ENSEMBLE POUR DE VRAIES RAISONS HUMAINES ET NON BASSEMENT POLITICIENNES, DOGMATIQUES, SECTARISTES,VOUS N’EN SERIEZ PAS LÀ…VOUS RÉCOLTEZ CE QUE VOUS AVEZ SEMÉ.

 À Evry, Manuel Valls dessine la France de l’après 13 Novembre

 valls

 Le premier ministre a dialogué vendredi soir avec des habitants de la ville dont il est l’élu.

C’est un premier ministre épuisé et très éprouvé qu’ont accueilli vendredi soir les deux-cent-cinquante Evryens réunis à l’hôtel de ville, dans la salle du conseil municipal. Deux semaines après les attentats, Manuel Valls tenait à venir dans cette ville d’Evry dont il fut le maire durant onze ans. «J’ai éprouvé le besoin de dialoguer, de pouvoir répondre à vos questions», a-t-il expliqué sobrement en préambule après avoir parlé de «cette tristesse qui nous saisit» et de «ce deuil qui est loin d’être terminé». Il a confié qu’il était lui-même jeudi au cimetière du Père Lachaise pour assister aux obsèques «d’un garçon de 25 ans», «fils d’amis». «Je suis là pour répondre à ceux qui se demandent s’ils sont en sécurité, ce que veut dire être en guerre», a poursuivi Valls. Il est toutefois une question que le premier ministre n’a pas attendu qu’on lui pose: «Est-ce que tout a été fait» pour éviter les attentats du 13 novembre? «La réponse ne peut pas être péremptoire, brutale. Ce ne peut pas être un «oui» définitif. Mais moi je sais que nous avons tout fait pour protéger les Français», a assuré le premier ministre en alertant encore sur le fait que les Français doivent bien comprendre qu’ils vont vivre «longtemps» avec le risque terroriste. «Ce ne sont pas mes mots ou les mots des responsables politiques qui font peur, c’est la réalité», s’est encore défendu Valls alors que beaucoup lui reprochent de tenir un discours anxiogène.

Pendant près de deux heures, au premier étage d’un hôtel de ville placé sous haute surveillance, le premier ministre s’est ensuite prêté au jeu des questions. Il y a répondu longuement parce que, estime-il, «la raison doit l’emporter sur la démagogie et la facilité». Ces questions étaient souvent assorties de longs commentaires. «J’aime beaucoup la France. J’aime beaucoup ce pays parce que mes parents m’ont transmis ses valeurs (…) Je vous demande, Monsieur le premier ministre, d’aider nos enfants à aimer la France», a enjoint un homme originaire des Comores. «Souvenons-nous que les auteurs du 11 Septembre étaient des ingénieurs», a dit un autre homme. «Il est temps qu’on fasse vite parce qu’il y a des failles dans le système juridique français», a-t-il ajouté en parlant des prêches de certains imams que le droit ne permet pas de poursuivre comme l’a admis jeudi soir le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve sur France 2. «Que faire pour que chaque jeune issu de la diversité puisse se sentir Français?», a interrogé Laetitia, 24 ans. «Qu’est-ce que nos enfants vont faire? Qu’est-ce qu’on va devenir?», s’est inquiétée une mère de confession musulmane en parlant «d’une éducation à deux vitesses» et des difficultés que rencontrent les parents aux revenus modestes.

«Ce n’est pas parce qu’on est au chômage, d’origine maghrébine et de culture musulmane, que l’on devient terroriste ou voyou»

Manuel Valls, à Évry

Au fil de la soirée, répondant aux interrogations des uns et des autres, Valls a dessiné ce que doit être à ses yeux la France de l’après 13 Novembre. Un travail de longue haleine qui prendra «une génération». Il faut, a-t-il dit, «un sursaut, un sursaut républicain majeur». «Il faut reconstruire une grande partie de la République», a insisté Valls, «reconstruire patiemment l’école» et faire en sorte que «chacun trouve sa place dans la société». Un début d’excuse vis-à-vis des terroristes qui ont frappé Paris il y a deux semaines? Pas le moins du monde. «Ce n’est pas parce qu’un jeune est dans la galère, d’origine immigrée», «ce n’est pas parce qu’on est au chômage, d’origine maghrébine et de culture musulmane, que l’on devient terroriste ou voyou», a lancé le premier ministre. «Si on accepte l’excuse, alors cela veut dire qu’on jette dans les bras d’une organisation tous les jeunes qui sont dans cette situation et ça, ce serait inacceptable», a-t-il argumenté. La place de l’Islam dans cette République a également été questionnée. «La loi sur le voile intégral doit être appliquée», a affirmé Valls ajoutant que la République devait maintenant «être debout, sur ses pieds» alors que «parfois, elle a marché sur sa tête». Rappelant qu’il s’était lui-même opposé en 2002 à l’ouverture d’un supermarché Halal dans le quartier des Pyramides à Evry, Valls a ajouté: «Il y a une grille de lecture qui intègre l’Islam. Si nous ne le disons pas, d’autres le diront». Le premier ministre est convaincu qu’une partie des solution «doit venir de l’Islam lui-même» à qui il incombe de faire «sa révolution théologique, idéologique».

En marge de ce dialogue avec les Evryens, Valls a confié aux journalistes présents son souhait de voir le droit évoluer afin de permettre de poursuivre les imans tenant des propos radicaux non sanctionnables au regard du droit actuel. «La question du droit, il faut y travailler. On ne peut pas laisser sans réponse certaines choses», a-t-il affirmé. «Vous vous rendez compte, à Brest», s’est-il exclamé. Le premier ministre fait référence à cette vidéo dans laquelle on voit l’imam de Brest expliquer à des enfants que la musique est le diable et qu’ils se transformeront en cochons ou en singes s’ils en écoutent. Devant les élus locaux LR, PS et PCF présents, Valls a appelé les responsables politiques à se comporter différemment. «Il faut une force morale nouvelle. Il faut être capable nous-mêmes de nous sublimer, de nous dépasser sur le plan politique. On ne peut plus être dans le buzz, le dégommage». Et ce, même si le calendrier politique est très chargé avec les prochaines élections régionales et la présidentielle de 2017.

Source : Figaro Premium

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, FRANCE, GAUCHE, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour VOUS RÉCOLTEZ CE QUE VOUS AVEZ SEME #SOCIALISME #DOGMATISME #SECTARISME

  1. marcel dit :

    un sursaut de prise de conscience ? ou un enfumage de plus ? avec la politique qui a été la sienne, la leur (gouvernement) on ne sait plus , et on reste sur nos gardes ! j’ai bien peur qu’après les élections le ton change !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s