LETTRE OUVERTE, D’UN FRANÇAIS CONSTERNÉ, AUX CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.

Madame, Monsieur le candidat,

En 2012, j’ai eu la même démarche naïve, J’ai écrit aux candidats, un seul d’entre vous a eu le courage de me répondre, Mr. Borloo. Merci à lui. Un seul. Ça n’a rien changé à rien, mais ça dénote de l’attitude de votre caste à l’égard des électeurs.  Je verrai cette fois-ci, si la classe politique a retenu quelque chose des 5 années passées… Ou si elle continue à camper dans sa suffisance et son arrogance… Si elle continue à nous traiter comme de la valetaille, des moins que rien, des pions, si nous sommes toujours si bas qu’elle ne nous voit plus, ne nous entend plus… Et justement est-ce votre préoccupation ?

L’un d’entre vous a déclaré il y a quelques mois: « La France a un grand besoin de changement, elle a besoin d’être libérée ».

Cette phrase a fait naître en moi un fol espoir, oui la France a besoin d’être libérée. Quelle belle phrase, Les français d’en bas le savent depuis longtemps, eux qui sont exsangues, eux qui ne reconnaissent plus rien, eux qui sont atterrés de voir sombrer inexorablement leur pays, eux, dont on détruit une à une les valeurs auxquelles ils croient, pour mieux les déposséder de leur identité…

Si vous saviez de façon certaine, Monsieur, comme les Français attendent cette libération. S’agit-il encore de paroles en l’air, d’une petite phrase ? Les Français attendent un libérateur, êtes-vous le libérateur attendu, Monsieur ? Ils attendent un président français qui soient pour les Français, êtes-vous ce président Français, Monsieur ?

Oui la France doit être libérée, pas d’un ennemi extérieur, (quoique cela risque d’arriver plus vite qu’on ne croit) mais d’un ennemi intérieur, un cancer, pas loin d’être en phase terminale. Cet ennemi, l’oligarchie politique, cette caste, cette corporation politicienne, qui au fil des ans a pris sournoisement le pouvoir, qui a transformé sa finalité : servir le peuple et l’état en une autre finalité : se servir, se gaver. Êtes-vous là pour servir, la France, la nation, la Patrie, Monsieur ?

Vous êtes un politique, Monsieur, alors, vous allez bondir en lisant cela, mais je le pense tellement fort que je l’écris. Je pense que la France est aux mains de pillards, victime, de vol en bande organisée.

Tous les jours, nous sommes témoins de ces exactions. Prenez la sortie de l’actuel Président de la république sur le statut des fonctionnaires. Lui, le détaché administratif qui abuse du système depuis le début de sa carrière. Vous pensez qu’il sert l’état ? Que c’est sa finalité dans la vie ? Non, il se gave depuis toujours. Comment ce personnage peut-il se regarder en face quand il est devant son miroir ? Il devrait avoir honte de l’exemple qu’il donne. C’est une infamie ! Êtes-vous là pour aérer, alléger le système ou pour continuer à nous étouffer, Monsieur ?

J’ai le sentiment, Monsieur, que nous sommes revenus en 1789, et qu’il nous faut une nouvelle révolution, si tant est qu’elle ait été faîte pour nous libérer de quoi que ce soit, une vraie rupture. Êtes-vous l’homme de la rupture, Monsieur ?

Qui fera entendre raison à cette nouvelle aristocratie ? Il nous faut un Bonaparte ! Êtes-vous un Bonaparte, Monsieur ?

La France aujourd’hui ressemble aux écuries d’Augias ! Elles furent nettoyées par Héraclès ! Vous sentez-vous assez fort ? Êtes-vous Héraclès, Monsieur ?

Elle a besoin d’un homme indépendant, totalement détaché des partis, êtes-vous cet homme, Monsieur, vous qui vous fourvoyez peut être, dans ces vaudevilles des primaires à droite ou à gauche ?

Le prochain gouvernement doit être un comité de salut public. Une bande d’incorruptibles seulement préoccupés par le sort de notre pays et que de  cela ! Votre prochain gouvernement sera-t-il ce comité, Monsieur ?

Des hommes et des femmes qui ne penseront qu’à leur pays, à sa grandeur, à son rayonnement, à son peuple et à son bien-être. Pas des gens qui au nom de dogmatismes fumeux jouent les apprentis sorciers avec le multiculturalisme, aux seules fins de reconstituer un fonds électoral qui leur permettrait de se maintenir au pouvoir à toute fin, toute force. Ce qui est un processus subversif mais bien réel.

Être Français n’est pas une question de couleur de peau, de lieu de naissance, de religion ou pas. C’est un état d’esprit, l’adhésion aux valeurs reconnues comme le socle de notre culture, le respect de nos lois. C’est la reconnaissance et le considération de notre passé.  C’est la liberté d’être soi, la liberté de penser, de s’exprimer, d’agir. Si vous êtes cela, alors vous êtes Français quelque soient vos origines. J’en connais …

Voilà, Monsieur le candidat, ce que je voulais vous dire. Cette missive  s’adresse à tous les candidats. Je n’en ai identifié aucun qui soit dans cet état d’esprit, cette ardeur. Dîtes moi que je suis dans l’erreur. Les mots évoqués au début de cette lettre, sont importants, ils ont résonné juste. Nous sommes, sans doute un certain nombre à les attendre, mais ce sont les actes qui vont primer maintenant. AGIR ! Savez-vous encore ce que cela veut dire ? En avez-vous encore la possibilité ?

Alors, Madame, Monsieur le candidat, soyez révolutionnaire dans l’esprit, le fond et la forme, et, oui, vous nous libérerez, Oui vous nous rendrez de l’espoir, de la grandeur.

VIVE LA FRANCE, VIVE LA REPUBLIQUE !

Claude Mazingue, citoyen indigné.

Nota Bene : Si vous êtes de ceux qui n’ont rien fait quand ils pouvaient, qui nous tiennent les mêmes discours ampoulés et manipulateurs : « Aie confiance », ne perdez pas votre temps, je vous ai identifié…

 

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans LES PILLARDS DE LA RÉPUBLIQUE POURSUIVENT LEURS RAZZIAS, LETTRES OUVERTES, PRESIDENT, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LETTRE OUVERTE, D’UN FRANÇAIS CONSTERNÉ, AUX CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.

  1. Ping : LA FRANCE PHAGOCYTÉE, NEUTRALISÉE, ENGOURDIE… PAR UN CARCINOME INDOLORE | uncitoyenindigné

  2. Ping : IL NOUS FAUT UN LIBÉRATEUR !!! | uncitoyenindigné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s