LE PLAN SECRET DE BIG PHARMA POUR PULVÉRISER LES MEDECINES DOUCES

Les médecines naturelles ont le vent en poupe.

On retrouve les huiles essentielles à la une des émissions de télévision, les compléments alimentaires font les couvertures des journaux ; même les magazines estampillés « sérieux » vantent « des plantes pour aller mieux », « la méditation pour être heureux » ou « les bienfaits du jeûne thérapeutique ».

Après la multiplication des scandales sanitaires (Médiator, Vioxx, pilule de 3e génération, etc.) le tout médicament semble un peu remis en question. On ose désormais dire que les médicaments ont de graves effets secondaires.

Certaines universités, certains hôpitaux ont intégré dans leur pratique des techniques que la médecine officielle considérait jusqu’alors comme de la quasi sorcellerie : hypnose, yoga, visualisation, EFT, médecine énergétique, etc.

Une révolution ? Ne vous y trompez pas. Tout ceci est un gigantesque leurre.

La ruse terrible de « Big Pharma »

Derrière le retour en grâce apparent des médecines douces et des techniques traditionnelles de soins, se cache la plus grande offensive jamais menée par les laboratoires pharmaceutiques pour discréditer durablement la santé naturelle.

Ils ne peuvent pas (encore) l’interdire ? Soit. Mais Big Pharma a trouvé la parade :

Tout faire pour cantonner les médecines douces au rôle du petit truc qui ne fait pas de mal.

Et rabâcher dans les médias officiels l’air du « après tout, si c’est inoffensif » :
« Mais oui, mais oui, vous pouvez bien prendre une tisane de sauge ou de thym si vous avez un rhume. » 

« Un peu d’huile essentielle de menthe poivrée contre le mal de tête ? Si ça vous chante, tant que vous vous faites vacciner contre la grippe et que vous prenez des statines contre le cholestérol… »

Leur message caché est : tant que vous prenez nos médicaments, le reste…

En réalité, les industriels de la pilule jouent cette petite musique méprisante car il y a quelque chose qu’ils ne veulent absolument pas que vous sachiez.

C’est que les médecines naturelles sont des médecines de haut vol, capables de proposer des solutions efficaces, sans effets secondaires, contre des maladies prétendument inguérissables.
Je ne vous demande pas de me croire sur parole, mais c’est la conclusion qui s’impose à l’issue d’études scientifiques récentes menées par des chercheurs indépendants. Voici ce qu’ils ont découvert :

  • La meilleure arme contre l’arthrose est un produit naturel efficace en seulement 6 semaines de traitement.
  • Voir sans lunettes est possible en 60 jours, sans chirurgie et sans verres correcteurs !
  • Dans la maladie d’Alzheimer, la perte de mémoire peut être…réversible. 
  • Les remèdes les plus efficaces contre le diabète se trouvent… sur les étagères de votre cuisine.
  • Une simple plante aux fleurs jaunes obtient de meilleurs résultats contre la dépression que tous les médicaments chimiques.
  • Faire baisser le cholestérol ne réduit pas la mortalité. Pire, les médicaments anticholestérols ont de graves effets indésirables (pertes de mémoire, douleurs musculaires, impuissance sexuelle, et peut-être cancer).

Ce ne sont là que quelques exemples, issus des meilleures équipes de recherche sur la santé naturelle.

Ces révélations ne sont pas accessibles au grand public.

Les rares médecins qui ont le courage de parler de ces solutions naturelles sont interdits d’antenne et d’accès dans les médias. Quand ils refusent de se taire, ils sont sanctionnés :

  • Comme les Pr Even et Debré, rayés un temps de l’Ordre des médecins pour avoir osé publier le livre Les 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux.
  • Comme le Pr Henri Joyeux, radié de l’Ordre des médecins parce qu’il a osé s’interroger sur le danger de certains vaccins…
  • Et comme beaucoup d’autres, dont le nom moins connu ne retient pas l’attention des médias…

Certains patients ont parfois la chance d’avoir comme interlocuteur un médecin « ouvert », qui ne rejette pas par principe les thérapies « douces ».

Mais les autres ?

Ceux dont le médecin n’a pas envie, pas le temps, ou tout simplement pas « l’audace » de s’y intéresser… Ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter les solutions toutes faites des laboratoires pharmaceutiques gloutons :
Donner des anti-inflammatoires non-stéroïdiens contre l’arthrose, alors que c’est inefficace à long terme et provoque des saignements gastriques.

  • Donner de l’insuline aux diabétiques de type 2, tout en les encourageant à manger des céréales, des pâtes, des pommes de terre qui envoient leur glycémie au plafond.
  • Donner des somnifères qui se révèlent extrêmement dangereux sur le long terme : un institut indépendant américain a estimé que la prise régulière de somnifères (l’Ambien, un zolpidem –, le Lunesta de la catégorie des eszopiclone, et le Restoril, un benzodiazépine), ce petit geste que des millions de personnes font tous les soirs dans leur salle de bains avant de se coucher, pouvait augmenter le risque de décès jusqu’à 530 % [1].
  • Multiplier les dépistages créant des masses de « faux positifs » (cancer du sein, cancer de la prostate) créant des peurs chez les patients et débouchant sur des opérations et des mutilations inutiles.

La conséquence est que même la très officielle Agence de sécurité du médicament s’est dite récemment « très inquiète » de la hausse de la consommation d’antibiotiques en France, qui est de 30 % supérieure à la moyenne européenne [2] !

Big Pharma, vous le voyez, a réussi pour l’instant à contrer discrètement l’essor des médecines naturelles.

Mais si je vous écris aujourd’hui, ce n’est pas juste pour vous annoncer cette mauvaise nouvelle.

Je veux surtout vous dire comment vous pouvez éviter les pièges de l’industrie du médicament et prendre les meilleures décisions possibles pour votre santé. 
N’attendez pas 10 ans le remède qui va vous soigner

Actuellement, il s’écoule 10 à 15 ans entre la découverte d’un traitement et son arrivée dans les pharmacies.

Mais vous n’êtes plus obligé d’attendre !

En ce moment-même, des personnes bien informées accèdent aux nouveaux traitements qui viennent à bout de maladies redoutables l’arthrose, le diabète, le cancer, les ennuis de prostate, les insomnies et les problèmes de vue, d’ouïe, de peau, de cheveux, etc.

Ces traitements sont à base de produits naturels, sans risques. Vous ne jouez plus les cobayes pour tester la dernière « molécule miracle » produite par l’industrie pharmaceutique et qui se révélera dans 3, 5 ou 10 ans, être un tueur de masse.

Non, il s’agit de vous soigner en redécouvrant les équilibres naturels de votre corps, les aliments, les plantes, les nutriments, les gestes, manipulations et thérapies qui remettent en route vos forces d’autoguérison.

Bien souvent, ces « nouveaux » traitements ont des racines anciennes.

Leur origine peut se trouver dans les plantes et les remèdes d’autrefois ; ou venir de l’autre bout du monde, de la médecine traditionnelle chinoise, indienne ou amazonienne.

Mais dans tous les cas, ce sont des traitements réels, sérieux, éprouvés, validés par la recherche.

La bonne nouvelle est que ces nouveaux traitements sont désormais accessibles à tous dans le nouveau Journal  Révélations Santé & Bien-Être.

Mais à ce stade, vous vous demandez certainement comment tout cela est possible, et qui je suis pour vous le promettre.

Si vous me le permettez, je vais me présenter…

Le meilleur du meilleur de la santé naturelle

Je m’appelle Gabriel Combris et je suis journaliste d’investigation depuis plus de quinze ans. Vous me connaissez peut-être au travers de la lettre PureSanté.

Dans ce métier, on accumule en permanence les documents, les papiers, les dossiers ; on les pose sur un coin de son bureau ou sur la pile des choses « à traiter » en se disant que ça servira un jour. On coupe une dépêche, on en relit une autre, et c’est comme cela que vous vient l’idée d’en écrire une troisième…

Avec mon équipe, je classe ainsi depuis des années tout ce que je lis sur la nutrition, le bien-être, les maladies bénignes ou graves, la santé du corps, celle de l’esprit ou encore les fascinants défis lancés à la science par les guérisons miraculeuses ou des phénomènes comme l’hypnose, la télépathie ou les expériences de mort imminente.

Je reçois bien sûr toutes les meilleures revues de santé naturelle, d’Alternatif Bien-Être à Plantes & SantéRebelle-Santé et Alternative-Santé, la Lettre du Dr Curtay, celle du Dr Hertoghe, NéosantéSanté Nature InnovationNutranewsPlantes & Bien-ÊtreSanté Corps EspritBiolinéaires et tant d’autres, ainsi que les revues médicales scientifiques (The LancetThe British Medical JournalNatureThe European Journal of NutritionPrescrire, etc.).

L’information est aujourd’hui si abondante, si l’on inclut toutes les sources Internet, qu’il est devenu impossible de tout lire. Je me suis aperçu de la nécessité, l’urgence même, d’agir pour éviter la noyade.

C’est ainsi qu’est née l’idée de Révélations Santé & Bien-Être : sur un simple document de 8 pages, sélectionner les informations les plus importantes, celles qui peuvent faire la plus grande différence pour la santé et les présenter sous une forme accessible, claire, rapide et facile à lire.

Révélations Santé & Bien-Être est la synthèse du meilleur du meilleur de cette recherche foisonnante.

Cela vous évite de perdre votre temps (et votre argent) et de vous éparpiller.

Cela vous évite de passer à côté d’un nouveau remède qui peut littéralement changer votre vie. 

Voici un exemple typique. Savez-vous par exemple que plusieurs de ces revues ont récemment parlé de substances naturelles qui pulvérisent les douleurs articulaires et transforment l’existence des personnes qui souffrent d’arthrose ?

Ce sont des informations essentielles. Elles ont pourtant échappé à de nombreuses personnes tant elles étaient noyées sous le flot d’information (et de désinformation).

Et pourtant, vous allez le voir, c’est réel !

L’arthrose vaincue naturellement !

Un tiers des Français souffrent actuellement de douleurs articulaires (arthrose). Ce chiffre impressionnant grimpe à plus d’un Français sur deux chez les plus de 50 ans !

L’arthrose signifie qu’il faut vivre avec une sorte de pointe en acier qui s’enfonce dans votre hanche, votre dos ou votre genou, dès lors que vous marchez ou descendez des escaliers par exemple.

Chaque jour qui passe accentue la douleur. Et l’arthrose peut aussi toucher le coude, le poignet, les doigts, la colonne vertébrale.

En réponse à cette atteinte généralisée, les anti-inflammatoires (Ibuprofène, Indocin) sont parmi les médicaments les plus prescrits par les médecins.

Le problème est que ces anti-inflammatoires se retrouvent aussi au premier rang des médicaments iatrogènes, c’est-à-dire responsables d’effets indésirables potentiellement graves : 

  • Sur le plan digestif (ulcère, gastrite)
  • Rénal (insuffisance)
  • Cutané (éruption), et même…
  • Cardiovasculaire (hypertension artérielle, troubles de la coagulation…)

Faut-il vraiment prendre tous ces risques quand on sait qu’il existe un traitement naturel contre l’arthrose, sans effets secondaires, qui permet de réduire la douleur de… 82 % !

Il s’agit d’une combinaison de trois substances naturelles dont il est prouvé scientifiquement que, quand vous les avalez, elles servent à reconstruire le cartilage.

Les deux premières, le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine agissent en complémentarité et atténuent les symptômes de l’arthrose dans 80 % des cas !
Selon une toute récente étude clinique internationale, l’étude « The Moves » réalisée en 2014, les effets conjugués de la chondroïtine et de la glucosamine sont comparables à ceux obtenus avec des anti-inflammatoires – sans les effets indésirables.

Et ce n’est pas tout !

La meilleure arme contre l’arthrose est un produit naturel qui, dans une étude en double-aveugle (l’étalon or de la recherche scientifique), a montré une réduction de 82 % de la douleur chez les patients arthrosiques après 6 semaines.

Il s’agit du méthyl-sulfonyl-méthane (MSM).

Comme le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine, le MSM n’est pas toxique et ne présente pas d’incompatibilité avec les médicaments.

Mais encore faut-il connaître aussi les dosages précis, les meilleures sources, les erreurs nutritionnelles à ne pas commettre (elles annuleraient l’effet du produit).

Voilà pourquoi nous publions le journal mensuel Révélations Santé & Bien-Être.

Pour que tous ses lecteurs puissent savoir, en un coup d’œil, que contrairement à ce qu’on raconte, l’arthrose n’est ni définitive, ni inéluctable.

Et surtout pour qu’ils puissent enfin en guérir !

Toutes les informations capitales pour votre santé

Nos révélations portent sur de très nombreux problèmes de santé, qui peuvent tous être résolus naturellement.

Voici quelques articles et études scientifiques parus récemment, qui révèlent les formidables résultats obtenus par les médecines douces :

  • La gymnéma efficace contre le surpoids
  • Un mélange de vitamines particulièrement efficace pour surmonter stress et événements angoissants
  • Les deux exercices qui réduisent les douleurs chroniques du dos
  • Le régime qui guérit 80 % des personnes souffrant du côlon irritable en 6 semaines
  • Une technique simple pour savoir si l’on est intolérant au gluten
  • Une tisane de boldo pour apaiser les digestions les plus difficiles
  • Etc.

C’est pour vous aider à ne jamais rater d’informations capitales pour votre santé que nous avons créé le journal Révélations Santé & Bien-Être.

Tous les mois, vous recevez dans votre boîte aux lettres la crème de la crème des remèdes naturels, issus des équipes de recherche les mieux informées sur le cancer, le cholestérol, les maladies chroniques, la dépression, la ménopause, les problèmes respiratoires, etc.
Vous ne ratez aucune révélation utile et vous ne lisez que ce qui en vaut vraiment la peine.

Comme par exemple toutes ces maladies aujourd’hui traitées par des médicaments peu efficaces ou dangereux, qui pourraient être soignées par la phytothérapie (médecine par les plantes) :

  • En cas d’insomnie, boire une tisane d’Eschscholzia californica est un puissant inducteur de sommeil naturel
  • Face à la rhinite et l’asthme allergique, les macérâts de cassis ou d’églantier sont des combattants hors pair
  • La lavande est plus efficace qu’un antidépresseur
  • Contre le stress, le totum du ginseng explique sa supériorité absolue sur les médicaments

Ces conseils reposent sur une information scientifique solide, des références indiscutables et de très nombreux témoignages de patients.

Vous vous protégez ainsi contre la désinformation médicale qui sévit aujourd’hui, notamment sur Internet, et qui peut avoir des conséquences gravissimes.
Ne finissez pas avec les deux jambes amputées

Regardez le cas du diabète : cela fait froid dans le dos.

En France, entre 2000 et 2006, le nombre de nouveaux diabétiques a augmenté de 27 % chez les hommes et 14 % chez les femmes.

Cette situation est particulièrement préoccupante quand on examine les conséquences dramatiques du diabète (qu’il soit de type 1 ou 2) :

  • Les personnes atteintes de diabète de type 2 (95 % des diabétiques) ont en moyenne des accidents cardiovasculaires (infarctus, AVC) 15 ans avant les autres
  • Leur risque de mourir d’un problème cardiaque est 2 à 4 fois plus élevé que chez les autres
  • Le diabète est la principale cause de cécité (être aveugle) chez les personnes de 20 à 74 ans
  • Le diabète est la principale cause d’insuffisance rénale
  • 60 à 70 % des diabétiques ont des problèmes nerveux comme : perte de sensibilité dans les mains et les pieds, mauvaise digestion, syndrome du canal carpien, impuissance.
  • Amputation : chaque année, près de 10 000 amputations de membres sont pratiquées en France en conséquence du diabète
  • Hygiène buccale : presque un tiers des personnes diabétiques ont de graves problèmes de gencives.

Si l’on vous prescrit des médicaments contre le diabète, voici quelque chose que vous devriez savoir :

Une grande étude nommée ACCORD (Action to Control Cardiovascular Risk in Diabetes), sur les effets des médicaments contre le diabète, a dû être interrompue brutalement en février 2008 parce qu’on s’est aperçu que les patients diabétiques qui prenaient le plus de médicaments pour diminuer leur glycémie avaient le plus fort risque d’infarctus, d’accident cardiovasculaire et de mort par maladie cardiaque.

Le pire est qu’il existe un plan B, un traitement naturel contre le diabète de type 2.
Un plan B contre le diabète

Révélations Santé & Bien-Être vous propose de le découvrir en ouvrant grand les placards de votre cuisine.
Vous y trouverez des épices comme la cannelle, le ginseng, le clou de girofle, le curcuma, le poivre noir, qui préviennent tous efficacement la maladie diabétique.

Et l’ail ? Savez-vous qu’il contribue à empêcher la glycation, c’est-à-dire le processus dans lequel les molécules de protéines se lient aux sucres dans le corps, ce qui aboutit à des dysfonctionnements dans les vaisseaux sanguins (athérome, sclérose vasculaire)?

Si vous ignoriez son existence, faites connaissance avec la berbérine, couramment utilisée en médecine chinoise et ayurvédique pour ses propriétés immunostimulantes, antifongiques ou antibactériennes, et à qui les recherches scientifiques viennent de rajouter une nouvelle corde à son arc : le traitement du diabète de type 2avec des résultats aussi bons que le principal médicament antidiabétique (la metformine) ! 

Bien sûr, il est plus facile de compter sur une « pilule miracle » pour se soigner que d’entreprendre les changements dans sa vie (faire de l’exercice physique, adapter son alimentation, etc.) qui vont réellement nous soigner mais réclament des efforts.

La vérité, pourtant, est que les pilules miracle, ça n’existe pas.

Mais à partir du moment où vous sortez des sentiers battus de la médecine officielle, vous découvrez des espoirs de guérison là où vous pensiez qu’il n’y avait plus rien à faire.

Guérir les maladies inguérissables

Trop peu de gens savent que les médecines naturelles font l’objet d’intenses recherches scientifiques.

La connaissance progresse tous les jours. Il existe des revues scientifiques sur la médecine naturelle qui ont le même degré d’exigence et de rigueur que les revues traitant de médecine conventionnelle.

Notre équipe a déjà publié des dizaines de percées majeures capables de réduire la douleur et soigner des maladies pour des millions de personnes.

Elles peuvent venir d’Amazonie, d’Inde, de Chine, des Etats-Unis… ou d’une équipe de chercheurs de Lyon.

Votre médecin, lui, n’en sera pas informé avant des années : je vous le disais au début de cette lettre, la procédure d’agrément des nouvelles thérapies dure jusqu’à 15 ans !

Pour en savoir plus : http://pro.sni-editions.com/ABF52/UABFS402?h=true

Source : Révélations Santé & Bien-Être

 

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, FRANCE, PHARMACEUTIQUE, SANTE, SANTE PUBLIQUE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s