LE MONDE QUI S’ANNONCE NE NOUS PLAÎT PAS…

Du « Mur des Cons » au procès du Syndicat de la Magistrature

justice.JPG

Le 29 novembre dernier, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi du Syndicat de la Magistrature dans l’affaire du « Mur des Cons ».

Sa présidente Françoise Martres est donc renvoyée en correctionnelle pour « injures publiques ».

Attendons de voir ce qu’il adviendra de la suite de cette affaire, car le syndicat de la magistrature a nombre d’émules chez les juges inféodés au pouvoir socialiste.

justi.JPG

D’autant que le syndicat de la magistrature devrait militer, entre autres, pour :

– une justice indépendante afin de permettre une justice égale pour tous,

– un procès équitable pour tous,

– permettre aux magistrats de jouer pleinement leur rôle constitutionnel de gardien des libertés individuelles à l’abri des pressions médiatiques et politiques.

http://www.syndicat-magistrature.org/Qu-est-ce-que-le-Syndicat-de-la.html

Car le syndicat de la magistrature qui vient de publier son rapport moral à la suite de son 50e congrès qui a pris fin le 27 novembre annonce la couleur :

http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/sm_-rapport_moral_2016.pdf

« Le monde qui s’annonce ne nous plaît pas. Il augure un vacillement généralisé des idées, des valeurs et des projets. Il est vital d’y résister ».

En posant les principes de son action :

« Dans le combat qu’il mène depuis cinquante ans pour une justice égale pour tous, qui restaure plutôt qu’elle n’écrase, notre syndicat trouve en travers de son chemin deux figures différentes d’un même apolitisme ».

C’est parce qu’il se pense comme authentiquement politique que notre syndicalisme ne peut pas être politicien : aux alternances du pouvoir nous opposons la continuité d’une doctrine qui, pour n’être pas gravée dans le marbre, s’enracine dans des principes dégagés dès l’origine ».

Principes érigés en postulats qui n’engageront que ceux qui y croient ou ceux qui ne sont pas encore passés sous les fourches Caudines des juges « Mur des Cons ».

just.JPG

Pour preuve, toutes ces plaintes iniques de la clique Hollande-Valls-Cazeneuve et inféodés qui trouvent leur prolongement dans les poursuites instruites par ces juges au mépris de la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme eux :

http://ripostelaique.com/valls-ose-se-reclamer-de-voltaire-ses-potes-deposent-3-nouvelles-plaintes-contre-rl.html

Et en conclusion de leur congrès, les juges « Mur des Cons » affichent leurs objectifs qui augurent mal la défense des patriotes qui se battent pour l’identité de la France et la souveraineté du peuple français :

« Si le monde n’a jamais été paisible et sûr, la violence terroriste s’est installée dans nos vies et n’est hélas pas près d’en sortir. Entre une extrême droite qu’il ne faut pas sous-estimer, la surenchère d’une droite primaire gonflée aux stéroïdes et les embardées libérales-sécuritaires de la gauche de gouvernement, la justice et les libertés peinent à se frayer un chemin dans la campagne naissante. C’est dans ce sombre paysage que nous tracerons le nôtre ».

« Déjà le repli sur soi et la haine de l’autre ont ébranlé les fondements de notre société : de l’égalité reniée par l’idée même de déchéance de nationalité à la fraternité déniée dans la violence faite aux migrants de l’infortune. Produisant une force d’attraction redoutable dans une société refermée sur ses peurs, l’extrême-droite prospère dans les esprits et dans les urnes. Nous serons de ceux qui résistent. »

Ce qui revient à dire que l’idéologie des juges « Mur des Cons » entend s’opposer, non pas au repli sur soi de la communauté islamisée ni à la haine coranique de l’autre, mais au patriotisme de ceux qui refusent la perte de leur identité et leur soumission à l’idéologie totalitaire islamique.

Et comme ils disent, ces juges « Mur des Cons », la justice et les libertés de ceux qui ne pensent pas ou qui ne votent pas comme eux, peineront à se frayer un chemin.

C’est ainsi que les juges « Mur des Cons » préparent leur coup d’état en édifiant le mur de la trahison dans le « sombre paysage » du peuple français qui dirait, penserait ou voterait mal.

La sale justice politique dans toutes ses soumissions et turbulences idéologiques.

Source : Alain Lussay/Riposte Laïque

 

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, FRANCE, JUSTICE, SOCIETE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s