PAS AUX ORDRES LES SUISSES

En Suisse, les jeunes musulmanes ne pourront pas être exemptées de cours de natation mixtes

PISCINE.JPG

Les filles musulmanes ne pourront être exemptées de cours de natation mixtes selon la CEDH – Pierre Metivier

Les parents musulmans ne peuvent, au nom de la religion, exempter leur enfant de cours de piscine, a décidé la Cour européenne des droits de l’Homme. Dans un arrêt rendu ce mardi, la CEDH a donné raison aux autorités suisses.

Les jeunes filles de confession musulmane ne pourront pas être exemptées des cours de natation mixtes en Suisse. Un arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) estime que le pays n’a pas violé l’article 9 sur le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion en refusant d’accorder une dispense de natation à des filles musulmanes.

Une amende de 1.200 euros

Cet arrêt a été rendu après la saisine de la Cour par un couple turco-suisse, en 2012. Ce couple avait refusé d’envoyé ses filles de 7 et 9 ans à des « cours de natation obligatoires dans le cadre de leur scolarité, au motif que leur croyance leur interdisait de laisser leur enfant participer à des cours de natation mixtes ».

Mais le canton de Bâle-Ville a refusé de leur accorder une dispense, car elles n’ont « pas atteint l’âge de la puberté pour pouvoir bénéficier de la dispense prévue par la législation ». Les parents ont écopé d’une amende d’environ 1.200 euros pour avoir refusé d’envoyer leurs filles à la piscine.

« Des aménagements » offerts

La Cour évoque une « ingérence prévue par la loi et qui poursuit un but légitime (la protection des élèves étrangers contre tout phénomène d’exclusion sociale) ». Selon la CEDH, les Etats possèdent une « marge d’appréciation considérable concernant les questions relatives aux rapports entre l’Etat et les religions ».

Les autorités suisses ont « offert des aménagements significatifs aux requérants, leurs filles ayant notamment eu la possibilité de couvrir leurs corps pendant les cours de natation en revêtant un burkini et de se dévêtir hors de la présence des garçons », précise la CEDH.

En mai dernier, la ville de Bâle avait déjà instauré des règles vestimentaires dans ses piscines en autorisant les seins nus, les bikinis ainsi que certains burkinis.

Source : M.L.

 

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, INTERNATIONALE, ISLAM, MUSULMANS, SOCIETE, SUISSE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s