FILLON, UNE POSTURE ?

« François Fillon a enterré l’amitié franco-allemande », lance Nicolas Domenach

Lors de son intronisation à Paris, François Fillon s’est moqué de tous ceux qui le critiquaient et « avaient des vapeurs ».

« Les vapeurs me sortaient par les naseaux, au point qu’on aurait pu crier au feu de cheminée », lance Nicolas Domenach, qui était présent samedi au discours d’investiture de François Fillon, samedi 14 janvier à Paris. Qu’est-ce qui donc a tant provoqué d’émotion chez le journaliste ? D’abord, le fait que le nouveau champion de la droite « n’a cité aucun personnage historique, aucun auteur de référence, comme s’il avait perdu son parolier et l’inspiration ».

Ensuite – et « plus grave », aux yeux de Nicolas Domenach -, « François Fillon a enterré l’amitié franco-allemande ». Il s’explique : « Devant un public totalement envapé, il nous a benoîtement expliqué que l’amitié n’avait rien à faire quand il s’agissait de défendre les intérêts de la France ». Ainsi « le gaulliste revendiqué jette-t-il par-dessus les moulins l’héritage gaulliste, cette amitié franco-allemande que le général de Gaulle avait initiée pour fonder la paix entre ces peuples guerriers. Il avait imposé cette réconciliation contre les Français encore blessés par la guerre, y compris contre sa femme tante Yvonne ».

« François Fillon, qui devrait voir Angela Merkel le 23 janvier à Berlin, serait bien inspiré de réviser son petit de Gaulle illustré, et à toute vapeur !« , lui conseille le journaliste.

Source :  Nicolas Domenach/RTL

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, FRANCE, POLITIQUE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour FILLON, UNE POSTURE ?

  1. saumone dit :

    j’ai écouté le discours de Mr Fillon , remarquable et complètement accessible, de la hauteur et « du détail  » ; alors Mr Doménach dit qu’il n’a pas cité de personnage historique et auteur de référence ! pourquoi faire ? il vaut mieux « citer » et ne rien faire, ou « citer  » pour mentir et éventuellement paraitre imbu de sa personne comme le fut son prédécesseur .qui n’a rien laissé ? .Mr Fillon est vrai et direct, il a balayé l’important de ce qu’il pense,et que nous sommes nombreux à penser , de ce qui doit être fait en conséquence; si c’est cela que vous avez retenu Mr Doménach , je ne suis pas étonnée, PARAITRE , c’est ce que l’on a vu pendant 5 ans, croyez vous que cela soit suffisant pour gouverner ? et c’est précisément le Général de Gaulle qui disait que l’amitié n’existait pas en politique, une phrase que je ne saurais redire mais qui était connue ! et si les intérets de la France : – entendre le « peuple »- sont prioritaires par rapport à la « diplomatie » même si l’un ne va pas sans l’autre, il s’agit bien là de priorité et de la protection des français, de sa sécurité mise à mal par une idéologie marxiste , on en attend pas moins d’un vrai chef d’état, et cela nous changera ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s