TOUT DESESPOIR EN POLITIQUE EST UNE SOTTISE ABSOLUE

Capture.JPG

Que faire ? A l’instar de Lénine, cette question taraude l’esprit conscient des enjeux phénoménaux devant nous. Le bouleversement ne nous échappe pas qui prend les figures du « migrant » pour l’invasion démographique, de l’islam pour la conquête culturelle. Que faire, en face d’un système puissant, organisé possédant tous les moyens, au premier rang desquels sont les moyens de l’information pour la propagande, et l’entretien de la peur et des vrais amalgames. La réaction normale d’un peuple comme d’un corps agressé serait de se défendre, mais l’Europe et les peuples européens sont comme un corps diminué privé d’une partie de ses défenses. Nous ne reviendrons pas sur les causes historiques et contemporaines de cet effondrement moral, nous soulignerons juste qu’il est d’abord celui d’élites dévoyées, corrompues et cooptées.

Il est vrai qu’un peuple ne se soulève pas spontanément, ou s’il le fait, c’est alors aussi court que vain. La mobilisation sociale demande un réseau organisé, et des leaders ou chefs, une élite qui se dresse et entraîne sa base qui place en elle l’espoir d’un redressement et d’une libération, qui retrouve en elle « l’estime de soi collective et individuelle ». Nulle besoin d’un programme exhaustif. Le projet est simple pour les esprits clairs, c’est la libération et la décolonisation orientale et africaine de l’occident, c’est l’arrêt des flux dans un premier temps et un plan de retour dans un bon ordre dans un second. C’est le souhait d’une majorité de Français et Européens plus ou moins consciemment. Dans chacun des pays concernés par l’invasion, il existe des mouvements politiques qui tendent vers ce projet surtout pour ce qui concerne l’arrêt des flux. Alors…

Alors, les citoyens européens et français demeurent insuffisamment nombreux à voter ou placer leur confiance dans ces mouvements comme nous l’avons vu en Autriche et lors des régionales en France. La peur entretenue par le système politico-médiatique, sa propagande outrancière et jusqu’à la fraude électorale ont fait échouer de peu les candidats dits populistes. La peur et la sidération, la culpabilisation et l’amalgame historique font que le citoyen européen se décide encore en défaveur de ses intérêts. Nous disons comme d’autres qu’il y a urgence, que chaque suffrage compte désormais. D’aucuns d’entre nous rêvent d’un grand soir identitaire. Nous leur répondons qu’en France le Front National très perfectible demeure l’espoir de sauver l’essentiel et à notre avis une des dernières opportunités de résoudre en partie notre question existentielle de manière pacifique à notre avantage.

Le net nous permet d’attaquer sur ses flans, telle une cavalerie légère la cuirasse de l’armée phénoménale de la propagande. Il est nécessaire de l’utiliser afin de renforcer notre système d’action alternatif. L’enjeu est comme le démontre Jean Yves le Gallou la ré information, mais aussi l’alerte. Chacun d’entre nous s’engage comme lanceur d’alerte afin de rompre ou d’infléchir le discours convenu du politiquement correct et ses ressorts, la culpabilisation de l’homme occidental et l’entretien d’une mauvaise conscience construite. Chacun s’engage aussi à rompre l’anomie liée à la désaffiliation de nos sociétés.

Emile Durkheim avait mis en avant le concept d’anomie afin d’expliquer le mécanisme du suicide. Un individu isolé, hédoniste et coupé de ses racines et valeurs, perdu et désespéré. L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis ou les bons résultats en Europe des partis identitaires ou souverainistes montrent qu’il existe encore une conscience collective des peuples européens blancs de culture chrétienne, grecque et latine.

Ainsi l’homme blanc occidental dans la démocratique amérique a su, à rebours de Tocqueville, retrouver sa conscience collective et s’opposer à son suicide programmé, l’outil moderne du « réseau social » ne semble pas être étranger à cette mobilisation « Tout désespoir en politique est une sottise absolue » nous dit d’outre-tombe Charles Maurras. Nous incitons en définitif « le marais » des Français inquiets et anxieux à ouvrir lucidement les yeux. Il a tout à craindre des candidats du système LR et PS ou de « sa synthèse Macron ». S’il se projette un peu, il verra aisément que le pire est devant lui, qu’un chaos ou une révolution se prépare où il sera perdant à coup sûr (nous l’incitons à lire ou relire les pages prémonitoires d’un des meilleurs écrivains de notre temps).

Source : Riposte Laïque/François-Xavier Laisne

 

Publicités

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, POLITIQUE, SOCIETE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour TOUT DESESPOIR EN POLITIQUE EST UNE SOTTISE ABSOLUE

  1. michel43 dit :

    ce qui m’étonne ,c’est que Mme LEPEN ,ne demande pas ,a HOLLANDE de remettre de la proportionnelle,

  2. Ping : Que faire ? A l’instar de Lénine | URSS 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s