MANIPULONS, MANIPULONS, IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE (13) #DÉSINFORMATION

TAXE DIESEL

La vérité des uns n’est pas celle des autres ….

Pour qui nous prend-on ? ? ? Je vous rassure, l’état et ses manipulations permanentes m’ont défloré, je ne mourrais pas NAÏF ! J’ai donc la réponse : « Pour des cons, pour des neuneus, censés gober tout ce qu’on assène comme des prétendues authenticités »

Lisez ceci, c’est très instructif … que vous ayez une voiture « diesel » ou non:

C’est une bonne analyse démontrant que nos politiques, verts compris, nous font du spectacle: la paranoïa du diesel ne concerne que les automobiles !

Je me souviens bien, parfaitement même,  qu’il y a 50 ans, l’état a tout fait pour orienter les automobilistes vers le diesel, allant jusqu’à le détaxer, ce qu’il veut rattraper aujourd’hui….

Dans la série « j’endoctrine avec succès », les méfaits, certes réels, de l’automobile ont un costard si large qu’ils arrivent à masquer la forêt des vrais pollueurs de notre planète. C’est ainsi, la race des bouc-émissaires n’est pas près de s’éteindre dans une société où le pouvoir de la communication parvient à mettre dans l’ombre les réalités concrètes d’un monde où l’on aime simplifier à l’extrême, quitte à occulter des problèmes tout aussi, sinon plus, sérieux.

Les plus virulents détracteurs du véhicule DIESEL aujourd’hui oublient simplement que Les Poids lourds, Autocars, Engins agricoles, Avions, Navires, sont exclus !!!

Juste pour situer le degré de paranoïa, il faut révéler les données CONFIDENTIELLES de l’industrie maritime qui a démontré qu’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’automobiles de la planète (?). Vous savez ces jolis porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe. Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

navire

Un silence s’impose.

The Guardian comme The Times rapportent ces informations qui « sortent » au moment où l’Union Européenne prévoit d’établir des zones marines protégées afin de limiter la pollution émanant des milliers de cargos géants parcourant les mers du globe, à proximité des côtes.

Si l’info provient d’Angleterre, c’est que le pays est considéré comme le plus touché par cette pollution gentiment ignorée jusqu’ici. Les études indiquent même que 39.000 européens meurent prématurément chaque année du fait de ces émissions toxiques. The Gardian relatent une étude qui lie le décès prématuré de près de 60.00 personnes par an aux USA avec la pollution émise par les 90.000 cargos évoluant aux abords des côtes du pays.

Les particules et les composés de sulfure et d’oxygène émis par ces engins causeraient des maladies du cœur et des poumons. Jusqu’à présent, personne n’avait cherché à mesurer la part de ces cargos dans les émissions de ce type de polluants et ce sont les usines, les centrales électriques et surtout les automobiles qui étaient jusqu’ici pointées du doigt.

 

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure ; alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

yatch

D’après un article d’ « OUEST France » Un paquebot à quai pollue comme un million de voitures

pollution

 « La croisière abuse » : deux ONG dénoncent la pollution provoquée dans les ports par les navires de croisière dont les moteurs fonctionnent en continu même lors des escales.

Même à l’escale, les navires de croisière ne stoppent jamais leurs énormes moteurs. L’association France Nature Environnement (FNE) a mesuré qu’un paquebot à l’arrêt polluait autant qu’un million de voitures, en termes d’émission de particules fines et de dioxyde d’azote.

Le 20 juillet, l’ONG a démarré une action de sensibilisation dans le port de Marseille pour alerter sur la pollution de l’air générée par les bateaux restés à quai. 25 restaurants, 4 piscines, 2 simulateurs de surf, 1 patinoire« C’est une petite ville qui arrive », explique Adrien Brunetti, de FNE, avec derrière lui, dans le port de Marseille, le paquebot de la Royal Carribean Allure of the Seas, en escale dans la cité phocéenne.

paquebot Ce navire, le plus grand bateau de croisière du monde, accueille à son bord 5 230 passagers et 2 300 membres d’équipage. « Les moteurs tournent en permanence pour alimenter les besoins des passagers » et faire fonctionner les 25 restaurants, quatre piscines, deux simulateurs de surf ou encore la patinoire, déplore M. Brunetti, coordinateur santé environnement à FNE.

L’ONG allemande Nabu, partenaire de FNE, organise une campagne de mesures dans plusieurs ports européens, Marseille, mais aussi Venise, Barcelone, Lisbonne, Athènes ou Hambourg, pour mettre en évidence la pollution atmosphérique de ces géants des mers, dont Allure of the Seas est l’archétype. « 3 500 fois plus polluant que les voitures » Selon le Dr Axel Friedrich, consultant pour Nabu, un petit détecteur à particules en main, ce paquebot produit 80 mégawatts pour l’énergie à bord et 60 pour la propulsion, simplement en brûlant du diesel, entraînant le rejet d’oxydes de soufre, oxydes d’azote et particules fines. D’où une pollution en mer, à l’approche des côtes et au stationnement que la brise marine repousse le plus souvent à l’intérieur des terres.

Mais c’est surtout le type de carburant utilisé qui exaspère les défenseurs de l’environnement : du fioul lourd, peu cher, très chargé en soufre, à 3,5 %, « jusqu’à 3 500 fois plus polluant que les voitures »« Et les moteurs ne sont pas équipés de filtres à particules ! »

« Cinquante mètres plus loin », sur le rivage, « une usine semblable n’aurait pas le droit de fonctionner » sans filtres, assure le Dr Friedrich.

En Méditerranée, contrairement à l’Europe du Nord, aucune législation n’impose l’utilisation d’un carburant moins polluant. La seule contrainte est d’utiliser un carburant avec 0,1 % de soufre dans les ports. « Mais il n’y a pas de contrôle », constate le Dr Friedrich. A Marseille, FNE et Nabu ont mesuré une pollution « de fond », en l’absence de paquebot, de 3 000 particules fines entre 20 nanomètres (milliardièmes de mètres) et 1 micromètre (millionième de mètre) au cm3, explique M. Friedrich. Quand le paquebot est à l’escale, ce taux atteint jusqu’à 6 000, en fonction du vent… et 200 000 au cm3 dans le panache de fumée, souligne-t-il.

Selon Cédric Rivoire, directeur général France de la CLIA, une organisation qui regroupe les croisiéristes, la plupart des paquebots récents – dont Allure of the Seas, souligne-t-il – sont désormais équipés de scrubbers, des systèmes de lavage des fumées qui réduisent de 90 % les émissions d’oxydes d’azote et de soufre, et les microparticules supérieures à 100 nanomètres. « Pour les particules plus fines, la technologie n’existe pas », d’après lui.

Ces scrubbers permettent ainsi de naviguer partout avec du fioul lourd, même dans les zones d’émissions contrôlées (Émission Control Area définies par l’Organisation maritime internationale), comme en Baltique et mer du Nord. « Les armateurs de croisières ont toujours été impliqués dans l’environnement partout où elles opèrent, et elles appliquent, voire devancent les mesures », ajoute M. Rivoire.

La plupart des paquebots modernes, également, « ont la capacité d’être branchés à quai »pour éviter de laisser les moteurs allumés, poursuit-il. Mais cela demande des investissements lourds pour les ports. A Marseille, seuls les terminaux de la compagnie de ferries La Méridionale seront équipés dans les prochains mois.

Cancers et crises cardiaques

Pour lutter contre cette pollution, mise en cause dans l’apparition de cancers et de crises cardiaques, FNE et Nabu militent pour obtenir certaines mesures. Elles demandent aux armateurs d’utiliser partout un diesel moins chargé en soufre et l’installation de filtres à particules sur les navires. Elles plaident auprès des gouvernements pour l’instauration en Méditerranée d’une zone d’émission réglementée interdisant l’utilisation de carburant avec plus de 0,1 % de soufre.

Enfin elles préconisent la généralisation des réductions des taxes portuaires et droits de passage pour les bateaux les plus propres, à l’instar de Singapour.

Selon l’ONG Transport and Environment, environ 50 000 morts prématurés en Europe sont imputables à la pollution atmosphérique maritime. Et des mesures simples permettraient de réduire de 80 à 90 % cette pollution.

Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France.., et n’oublions pas Pour compléter cette petite fable l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare ainsi que les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’automobile.

Alors, bien sûr, on ne va pas interdire les bateaux, les avions, les tracteurs, les poids lourds, mais l’automobile, pourquoi pas, voilà un beau chantage qui nous est fait pour bien nous culpabiliser et surtout nous taxer encore plus.
Car HULOT va certainement sauver la planète en augmentant les TAXES sur le DIESEL et affaiblir un peu plus notre industrie, ce qui augmentera le chômage dans la foulée…

Comme vous le savez bien, en payant une TAXE sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus… (Méthode Coué) sauf si vous estimez qu’on vous prend effectivement pour des cons ! Ce gouvernement de lâches ferait mieux de reconnaître qu’il est incapable de financer ses besoins sociaux colossaux et qu’il ne sait pas ou pomper le fric….

Bonne journée quand même ! Et si ça vous paraît pertinent faîtes circuler….

Sources Diverses : courrier international via blenheim gang, Hoaxbuster, Ouest France.

 

A propos citoyensindignezvous

Que demande un citoyen de la part de ses gouvernants: Qu'ils fassent ce pourquoi ils ont été élus. Un peu de respect et de considération. Hors, aujourd'hui c'est tout le contraire... Alors, oui, je suis indigné!!! Au vu de ce que j'ai découvert depuis que j'ai ouvert ce blog, je suis révolté!!!
Cet article, publié dans ACTUALITE, DESINFORMATION ORDINAIRE, FINANCES PUBLIQUES, FRANCE, GOUVERNEMENT, INTERNATIONALE, PLANETE, POLLUTIONS, POMPE à FRIC, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MANIPULONS, MANIPULONS, IL EN RESTERA TOUJOURS QUELQUE CHOSE (13) #DÉSINFORMATION

  1. limon dit :

    très intéressant en effet , merci

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s